Concordances

A PROPOS

Concordances cherche les coïncidences de timbres et de gestes. Constituée de plusieurs tableaux, elle explore tantôt des textures très homogènes, où le jeu des percussions à claviers se confond avec celui des pianos, tantôt des rapports contrastés entre le duo de percussions et le duo de pianos. Réduite à un matériau très simple, la pièce développe des expressions récurrentes, des modes de jeux opposés, des oppositions dynamiques et gestuelles. Elle étudie les rapports de conformité que l’on peut trouver au sein de cette formation instrumentale.

L’écriture de cette pièce a été motivée par l’envie non pas de donner un sens métaphorique aux sons ou d’illustrer par le sonore une image, mais de découvrir l’intimité qui se lie entre les timbres du piano et les timbres percussifs, ainsi qu’au sein de chaque duo de même instrument, et de sculpter ces timbres, les faire correspondre, s’opposer, se répondre et se fuir. Cette pièce est un grand geste, fait d’ombres, de ruptures, de silence, de résonances ; chaque plan est à la fois prémice et conséquence d’un autre tableau.

Clara Olivares, septembre 2016

Infos

2 pianos et 2 percussions

Durée de l’œuvre : 8′

Partition

Disponibles sur demande auprès de la compositrice (non éditée à ce jour)

Performances passees

01.10.2016 Jean-François Heisser, Jean-Frédéric Neuburger, Daniel Ciampolini et Minh-TâmNguyen, Festival Musica, Strasbourg (FR) – création