Lebewohl

Commande de l’Orchestre de chambre de Paris et de la Philharmonie de Paris

À PROPOS

Lebewohl (« Adieu ») a été conçue comme une célébration finale, un passage vers l’ailleurs. Elle a sa propre unicité, tout en entrant en dialogue avec le Requiem de Mozart. Dès les premières esquisses, je me suis interrogée sur le lien que je souhaitais créer entre cette œuvre magistrale et la mienne, qui la précèderait. J’ai choisi de développer, à travers une orchestration particulière (certains instruments sont accordés un quart de ton plus bas, les timbales sont « préparées » avec des instruments résonants placés sur chaque timbale, etc.), trois mouvements aux caractères distincts, tous comportant des références symboliques ou musicales au Requiem – le troisième, par exemple, a été élaboré avec des références au rythme par trois du Lacrimosa de Mozart. Les premier et troisième mouvements sont lents, tandis que le deuxième est plus rapide.

Après la pièce orchestrale, j’ai imaginé un court morceau pour chœur, ayant un rôle de transition vers le Requiem. Certains procédés vocaux utilisés sont similaires au moment orchestral qui la précède : par exemple, les divisions par deux au sein de chaque groupe, et la dualité hauteur/son bruité qui produit des sonorités hybrides, avec des couleurs particulières. Ici, la moitié de chaque groupe vocal est forte et ponctue le temps par des accords de quatre sons, tandis que l’autre moitié est très douce, en retrait, agissant comme une réverbération, ou au contraire intervenant de façon bruitée en relation étroite avec les harmonies du premier groupe.

Lebewohl est donc un espace expérimental, d’inspiration rituelle, dans lequel les textures instrumentales – puis vocales – se veulent être une préparation à l’écoute apaisée du Requiem.

Clara Olivares, septembre 2020

Infos

Chœur SSAATTBB

Durée de l’œuvre : 2’30

Partition

Disponible sur demande auprès de la compositrice (non éditée à ce jour)

Performances passees

05.10.2020 Chœur de chambre Accentus (dir. Lars Vogt), Philharmonie de Paris (FR) – création